Matsutakes déshydratés

$10.49 Prix régulier
Prix ​​unitaire
par 
Livraison à partir de 9,99$ — gratuite pour les commandes de 100$ et plus. En savoir plus.
Infos sur la livraison et l'achat en gros

Livraison au Québec à 9,99$ ou gratuite pour les commandes de 100$ et plus. Livraison carboneutre dans la région de Montréal (voir la politique de livraison pour les codes postaux visés).

Prix de gros disponibles pour entreprises - en savoir plus.


Champignon d'une grande polyvalence, que notre terroir partage avec celui du japon (d'où son nom!), le matsutake est très aromatique et goûteux. Il ajoutera une touche boisée, épicée et même légèrement fumée à n'importe quel plat.

 

Cuisiner les matsutakes déshydratés

 

On aime notamment les matsutakes en remplacement des shiitakes dans un bouillon dashi, mais aussi une fois réduits en poudre pour faire un rub à grillades (délicieux avec les viandes ou les légumes grillés). Ils sont très utiles dans la cuisine japonaise.

 

Pour réhydrater les matsutakes, plongez-les dans un liquide très chaud (bouillon, crème, vin, bière, eau) jusqu'à ce qu'ils retrouvent une texture tendre - 15 à 20 minutes devraient suffire. Ensuite, retirez-les et incorporez-les à votre recette. Conservez le liquide de réhydratation pour concocter des sauces ou bouillons maison - il déborde de saveur!

 

Conserver les matsutakes déshydratés


Les champignons matsutakes déshydratés se conservent longtemps lorsque vous les gardez à l'abri de la lumière et de l'humidité, dans un contenant hermétique dans votre garde-manger. Toutefois, on vous recommande de les déguster le plus tôt possible dans les 12 mois suivant leur achat afin de profiter de leurs saveurs les plus intenses.

 

Accords de saveur

 

Les matsutakes sont vraiment délicieux en combinaison avec les poireaux, les asperges, le bok choy, le riz, le miso, les échalotes, le thym et la ciboulette.

 

Provenance

 

Charlevoix, Québec, Canada.

Ingrédients, allergies et mises en garde
Champignons matsutakes déshydratés. Véganes, sans gluten et sans soya.

À lire sur notre blogue